Les Mystères De Mystic Fall's



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The last guardian of the Earth's races diaries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Berth Mc Lane
« Sous contrôle »
Image Stylé : Are you scared?

Litres de Sangs : 530
Réputation : 3
Age Du Joueur : 19/09/1213
Age réel : 803
Humeur : Glaciale en général

MessageSujet: The last guardian of the Earth's races diaries   Sam 19 Mai - 11:00

Aux générations qui liront ceci, voici mon enseignement par mon expérience, puisse-t'il vous être utile un jour, je ne vous le souhaite pas. Je me nomme Aldiberth Mac Lane du clan Mac Lane, dernier clan de gardiens militant pour un un équilibre des forces entre les hommes, les sorcières, spectres, loups et autres races encore de créatures. Je suis le fils de Liam Mac Lane, dernier et plus grand chef du clan. Ma venue en ce monde se passa le dix-neuvième jour du mois de septembre en l'an de grâce 1109 de notre ère.

Je suis né d'une union interdite, mon père, chef d'un clan avec ses coutumes, et ma mère, sorcière d'un clan Irlandais venu prendre racine en Ecosse. Je fus donc traité comme un paria, une sorte de déchet tout au bout de l'échelle sociale de mon village. Fort heureusement pour moi, mes demi-frères me considéraient comme leur frère à part entière, et m'enseignait tout ce que je devais apprendre et dont on me bloquait m'accès pour devenir un bon guerrier. Je grandis donc aimé de mes frères, vous n'imaginez pas combien ils étaient importants à mes yeux. Une fois jeune adulte, vers mes quinze printemps, J'étais devenu aussi fort que n'importe lequel de mes frères, je passais mon temps à m’entraîner et à effectuer les missions que l'on daignait me confier.

Mon père commença à me reconnaître alors en tant que fils et décida de m'enseigner les arcanes interdites de notre clan, comme il l'avait fait avec chacun de mes frères avant moi. Ces arcanes étaient une panoplie de techniques dangereuses et efficaces au combat, le genre de technique qui ne se contentait pas de casser un membre si vous l'échouez, mais qui vous coûtait carrément votre vie. Il me fallu environs quatre ans pour les apprendre dans leur totalité, idée que mes frères avaient abandonnés, de peur de mourir rien qu'en s'entraînant. De là, j'effectuai des missions diverses mais toutes plus dangereuses les unes que les autres jusqu'à être considéré comme le meilleur guerrier assassin du village et donc du clan. De par ce titre, je gagnais enfin le respect des miens.

Mais ça n'allait pas durer, car quelques mois plus tard seulement, mon père parvint à trouver un accord avec Klaus nous garantissant que les originels cesseraient de nous faire la guerre. Ce que nous ignorions en revanche, c'était que cette engeance du diable n'avait plus aucun lien avec la plupart des originels. Et ainsi, par une douce nuit de retour de printemps sur nos terre, nous nous fîmes attaquer par les spectres. Mon clan se défendit vigoureusement, mais nous tombions les uns après les autres. Je sauvai autant d'enfants que je pus, autant de femmes également, tout en me remettant de dizaines de combats avec des suceurs de sangs. Je commençais à fatiguer, mais revins sur la place centrale du village devenu le champ de batailles à présent.

Je constatai alors que nous étions beaucoup plus nombreux encore que je ne l'imaginais, finalement on se défendait pas si mal. Mais arriva alors Klaus, et avec lui deux originels, ces derniers accompagnés des vampires déjà présents massacrèrent mon clan sans broncher uniquement par sécurité. Nous continuâmes de combattre, notre honneur était tout ce qu'il nous restait. Mais très rapidement, je vis mes frères mourir au combat, nous n'étions plus que huit contre trois originels et une armée de vampires. Je sauvai in extremis mon frère ainé Liam en décapitant l'originel qui l'avait déjà mortellement blessé. Le sang, le chagrin, tout ne cessait de se mêler et à la fin de cette boucherie, je me retrouvai seul rescapé, un genoux au sol, n'ayant presque plus de forces devant Klaus, debout, si fier de lui, si cruel.

Il me transperça alors le coeur de sa main, je me revois agonisant, souffrant d'une douleur incommensurable et incapable de crier pour l'exprimer. Et oui il me tua, mais un être me sauva immédiatement, Abel, frère cadet de Klaus et rival depuis toujours de ce dernier. Il me fit boire son sang et scella alors mon destin. Je suis désormais l'une des créatures qui a exterminée l'ensemble de l'humanité que je connaissais. Je songe bien à mourir pour de bon, mais Abel m'a hypnotisé pour que je ne le fasse pas. Je viens de me réveiller, et c'est lui qui m'a donné ce livre vierge et cette plume. Il dit qu'aujourd'hui il va m'apprendre les bases sur le monde des vampires, et très honnêtement je n'ai pas hâte d'y être.




Un petit clic pour le fow, c'est gratuit  :thaank:
Revenir en haut Aller en bas
 

The last guardian of the Earth's races diaries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES RACES DISPARUES
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» NHL goes geeky (Projet Guardian)
» Google Earth: Des images fraîches d'Haïti !
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mystères De Mystic Fall's :: Game Zone :: My Diary :: Aldiberth Mac Lane :: Journal Intime-